2022 : Cycle 13 « Recentrer la protection sociale vers les jeunes générations et la prévention : injonctions contradictoires ou vrais enjeux ? »

 

L’objectif est d’éclairer  les questions des équilibres intergénérationnels, de la place de la prévention dans notre système de protection sociale et les enjeux qui leur sont associés, dans leurs complémentarités et leurs différences.

Le système français fait en effet souvent l’objet de critiques sur le poids central qu’il donne à la « réparation » de risques sociaux et sur la préférence qu’il réserverait aux personnes âgées, auxquelles vont l’essentiel des dépenses de santé et de retraites. A contrario, les politiques de prévention auraient du mal à se traduire en France par des priorités effectives, tandis que les jeunes seraient peu ou mal protégés et que notre système ne parviendrait pas à éviter la reproduction intergénérationnelle des inégalités.

Ces critiques sont en particulier mises en avant par la théorie dite de « l’investissement social », qui prône une réorientation des priorités et un redéploiement des dépenses sociales vers les jeunes et la prévention. Portant sur les caractéristiques structurelles de notre système, elles revêtent une nouvelle acuité avec la crise de 2020-2021 et ses prolongements, qui d’une part ont particulièrement touché les jeunes et les travailleurs précaires, et d’autre part ont fait apparaître de nouveaux besoins, mais aussi de nouvelles contraintes pour les budgets à venir de la protection sociale.

De façon transversale et par des regards spécifi ques à chacun des grands risques sociaux, à commencer par la santé en matière de prévention, seront questionnés :

  • La logique de la couverture des risques sociaux. Celle-ci revient, dans le cas des prestations de remplacement, à faire bénéficier les assurés de « droits » constitués au cours de leurs parcours professionnels et, plus largement, d’indemniser les personnes protégées au moment où les risques se réalisent ;
  • Les questions de la couverture sociale des jeunes, des dépenses de prévention et de la place des équipements ou services. Elles ne se recouvrent pas et les lignes de partage qu’elles tracent ne sont pas forcément pertinentes et/ou légitimes pour faire la part, au sein de la protection sociale, entre les dépenses qui seraient à privilégier ou à réorienter ;
  • La définition et le mode opératoire des politiques en faveur des jeunes et de la prévention. Ils sont eux-mêmes sujets à questions, tant en ce qui concerne leur caractère «universel » ou ciblé, que sur la façon de prendre en compte les besoins et attentes de leurs destinataires.

 

SESSION 1 - JEUDI 20 JANVIER 2022

Session 1 – Cadrage global sur enjeux liés aux jeunes et à la prévention dans les politiques de protection sociale 

Jeudi 20 janvier 2022

Matin – Eléments de cadrage

  • Rappel introductif sur les contours de la protection sociale et présentation du cycle avec Mireille Elbaum (coordinatrice scientifique)               
  • Sur quel contrat(s) inter-générationnel(s) est fondé et s’est developpé jusqu’à aujourd’hui notre système de protection sociale et la prévention des risques sociaux y a-t-elle sa part ?  avec Robert Lafore (professeur à l’Institut d’études politiques de Bordeaux, COMPTRASEC)
  • Présentation et tour de table des auditeurs

Après-midi 

  • Les opinions et aspirations des Français en matière d’évolution de la protection sociale varient-elles en fonction de leur âge ?
  • Notre système de protection sociale favorise-t-il vraiment par trop les plus âgés ? Quels sont les enjeux qu’a fait apparaître la crise s’agissant des jeunes générations et de la prévention ?

Soirée

  •  Les questions intergénérationnelles et de prévention dans les réformes en cours : amélioration ou redéploiement de la couverture des risques sociaux ? avec Franck Von Lennep (directeur de la sécurité sociale) et Thierry Beaudet (président du CESE, parrain de la promotion)

SESSION 2 - VENDREDI 21 JANVIER 2022

Session 2 – Équité inter-générationnelle, prévention des risques sociaux : de quoi parle-t-on ?

 Vendredi 21 janvier 2021

Matin – Le vieillissement de la population entraine-t-il inéluctablement une évolution de la protection sociale défavorable aux jeunes générations ?

  • Des évolutions démographiques de long terme à la notion de « jeunesse »:  quelle portée a le vieillissement inéluctable de la population ?
  •  Quel est l’impact du vieillissement sur les dépenses de santé et de protection sociale projetées à l’horizon de 50 ans et quels en sont les autres déterminants ?avec Pierre-Yves Cusset (France stratégie) ou Direction générale du Trésor
  •  Peut-on réduire la question de l’équité intergénérationnelle à la seule protection sociale ? avec Didier Blanchet
  • La dette publique constitue-t-elle vraiment un poids sur les jeunes générations ? avec Xavier Timbeau (OFCE)

 

Après-midi – Investissement social et prévention : des concepts à plusieurs facettes 

  • Que recouvre la notion d’investissement social, et donne-t-elle lieu selon les pays à des choix sociaux différenciés ? avec Bruno Palier (directeur de recherche à Sciences Po, directeur du LIEPP)
  • La prévention en matière sanitaire et sociale : un idéal de progrès collectif ou un diktat visant à « normaliser » les comportements, susceptible de stigmatiser les milieux moins favorisés ?
  • Discussion : Y a-t-il de « bonnes » et de « mauvaises » dépenses de protection sociale ?

SESSION 3 - JEUDI 17 FEVRIER 2022

Session 3 – Emploi, formation, indemnisation du chômage, revenu minimum : comment améliorer la situation des jeunes et prévenir chômage de longue durée et pauvreté ?

 Jeudi 17 février 2022

Matin – Le fonctionnement du marché du travail pour les jeunes et les travailleurs âgés : des enjeux de désinsertion et/ou de creusement des inégalités

  • La situation du marché du travail pour les jeunes et pour les travailleurs âgés : clivages générationnels ou inégalités exacerbées ?                                          
  • Y a-t-il suite aux crises économiques des générations « sacrifiées » ? avec Florence Lefresne (Cereq)          
  • Qualification, milieu social, quartier de résidence, origine des parents : comment se cumulent les difficultés vis-à-vis de la formation et de l’emploi ? avec Yannick L’Horty (directeur de TEPP-CNRS Université Gustave Eiffel)
  • Précarité des jeunes peu qualifiés, chômage de longue durée : la « formation » est-elle la réponse préventive la plus adaptée ?

 

Après-midi – Indemnisation du chômage et lutte contre la pauvreté : des jeunes adultes à l’écart ? 

  •  Le système d’indemnisation du chômage et ses réformes récentes défavorisent-ils particulièrement les jeunes en insertion ? La situation est-elle la même dans les autres pays européens ?
  • Insertion sociale et professionnelle, lutte contre la pauvreté, minima sociaux : faut-il laisser les jeunes adultes à part des couvertures de droit commun ? avec Guillaume Allègre (OFCE) et Antoine Dulin (métropole de Lyon) 

SESSION 4 - JEUDI 10 MARS 2022

Session 4 – Politiques familiales et prévention des inégalités constituées dans l’enfance : avons-nous les bons instruments ?

Jeudi 10 mars 2022

Matin- Les politiques familiales et de prévention de la pauvreté des enfants : où en est-on ?

  • Quelles sont les situations comparées et les politiques suivies au niveau des grands pays industrialisés pour prévenir la pauvreté des enfants ?
  • Le déploiement de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté : où en est la priorité donnée aux jeunes enfants et à la prévention de l’inégalité des chances ?
  • La réorientation des politiques familiales et de garde d’enfants depuis vingt ans : repli ou ciblage plus efficace sur les besoins des familles et la lutte contre la pauvreté ?
  • La mise en œuvre de la politique familiale : où en est le pari du développement des équipements au profit des zones et de familles défavorisées et quelles inflexions suite à la crise ?

 

Après-midi –  Quelques domaines d’actions prioritaires ou critiques

  • Quelle légitimité, quelles modalités et quelle efficacité des actions publiques menées au stade de la prime enfance en termes de bien-être des enfants et de réduction des inégalités ?
  • Scolarisation précoce et lutte contre le décrochage scolaire : quels enjeux et quels effets ?
  • Quelles stratégies de repérage, de prévention et d’action vis-à-vis des familles « en difficultés » ?

SESSION 5 - JEUDI 7 AVRIL 2022

Session 5 – Santé des jeunes et des enfants, prévention sanitaire : où en est-on et quelles priorités pour l’avenir ?

Jeudi 7 avril 2022

Matin : Santé des enfants et approche générale de la prévention

  • La santé des enfants et des jeunes : panorama général, problèmes spécifiques et inégalités liés au milieu social
  • Développement cognitif, alimentation, soins dentaires, habitat… : quels sont les éléments déterminants à repérer et prendre en compte pour la santé des enfants ?
  • De l’espérance de vie à l’espérance de vie sans incapacité : est-ce là que résident les principaux enjeux de prévention ?
  • Les définitions, les modalités et l’efficacité de la prévention : qu’en sait-on ?

 

Après-midi : Quelques éclairages questionnements autour de la prévention

  •  Les inégalités socio-professionnelles vis-à-vis des facteurs de risque et des pratiques de prévention
  • Que révèlent les réticences à la vaccination observées de la part de certaines catégories de la population ?
  • Médecine prédictive : des enjeux de prévention ou des dangers éthiques ?
  • L’adoption de bons « comportements » en matière de prévention pourrait-elle un jour conditionner le niveau de prise en charge des soins de santé ?

 

Soirée : Apéritif -débat 

  • Quel bilan et quels enseignements d’années de politiques de prévention ?

SESSION 6 - VENDREDI 8 AVRIL 2022

Session 6 – L’organisation de la prévention et de la prise en charge sanitaire des enfants et des jeunes au sein du système de de santé

Vendredi 8 avril 2022

Matin : L’organisation générale de la prévention dans les politiques sanitaires

  • Peut-on évaluer le montant et la part des dépenses de prévention au sein des dépenses de santé en France et à l’étranger ?
  • Prévention individuelle et prévention collective, prise en compte de la prévention dans les autres politiques publiques (éducation, agriculture, industrie, environnement) : quels enjeux et comment s’y prendre ?
  • Les évolutions souhaitables et les organisation(s) cible(s) en matière de prévention dans les prochaines années
  • Quels rôles spécifiques en matière de prévention pour l’Assurance maladie et les assurances complémentaires ?

 

Après-midi : L’adaptation des prises en charge et de la prévention aux jeunes et aux populations qui en sont éloignées

  • La prise en charge de la santé mentale des enfants, des adolescents et des jeunes adultes : une situation critique  ?
  • Comment envisager et adapter messages et actions de prévention à destination des jeunes et des milieux sociaux moins favorisés ?
  • Comment mettre en place une approche intégrée de la prévention et des soins associant efficacité et prise en compte des attentes des habitants des milieux populaires ?

SESSION 7 - JEUDI 19 MAI 2022

Session 7 – Santé au travail, retraites : quelle « soutenabilité » de nos modes de travail et de cessation d’activité ?

Jeudi 19 mai 2022

Matin – La prévention dans le domaine de la santé au travail : enjeux générationnels et articulation avec la réparation 

  • État de santé et conditions de travail : état des lieux et enjeux pour les jeunes et les travailleurs âgés
  • Les liens entre prévention et réparation dans la politique de santé au travail : quelles stratégies et quels instruments ?
  • La cessation anticipée d’activité doit-elle venir réparer l’impact des conditions de travail sur la santé ?

 

Après-midi – Le système de retraites et ses réformes : quelle prise en compte des jeunes générations ?

  • Y a-t-il à long terme un problème de financement des retraites par les générations d’actifs ? Va-t-il y avoir un renversement de perspective dans le niveau de vie comparé des jeunes actifs et des retraités ?
  • Comment les jeunes générations voient-elles la pérennité du système de retraites, et y restent-elles attachées ?
  • Quels droits à pension vont avoir les jeunes générations au vu de leurs premières années d’activité ? La prise en compte des problèmes d’insertion et des aléas de début de carrière dans le système de retraites permettra-t-elle de leur assurer un niveau de pension suffisant ?
  • Le rôle social « pivot » des retraités vis-vis des autres générations (aides formelles et informelles, implication dans la vie citoyenne) implique-t-il d’éviter de fragiliser leur situation ?

SESSION 8 - JEUDI 16 JUIN 2022

Session 8 – Politiques de l’habitat et du vieillissement : des enjeux spécifiques de solidarité intergénérationnelle et de prévention ?

Jeudi 16 juin 2022

Matin – Politiques du logement et de l’habitat

  •  La situation des habitants les plus jeunes et les plus âgés des quartiers de la politique de la ville : logement, accès aux équipements et aux services, mobilités…
  • Les politiques d’aide au logement et de logement social sont-elles adaptées pour faciliter l’accès des jeunes à l’autonomie et la prévention de la précarité
  • Peut-on et comment prévenir les expulsions locatives ? 

 

Après-midi – Du « bien vieillir » à la perte d’autonomie : des enjeux de « citoyenneté » ?

  •  Quelles traductions des solidarités intergénérationnelles envisager pour la protection sociale et son financement face au vieillissement de la population ?
  • Quelle(s) signification(s) concrète(s) donner à la prévention de la perte d’autonomie, et comment la mettre en œuvre dans le cadre de notre système de santé et de protection sociale ?
  • Adaptation des logements, des équipements et des services : comment les concevoir en facilitant un « usage partagé » par les différentes générations ?

SESSION 9 - JEUDI 13 OCTOBRE 2022

  • Session 9 – Accès aux droits et citoyenneté sociale : des enjeux intergénérationnels et de prévention spécifiques?
Jeudi 13 octobre 2022

Matin – Assurer l’accès et le recours aux droits sociaux : une forme de « prévention » toujours essentielle pour notre système de protection sociale ?

  •  Auto-entreprenariat, travail indépendant économiquement dépendant, plateformes numériques : des formes convergentes « d’échappement » aux droits sociaux ?
  • La numérisation accélérée permet-elle aux organismes de protection sociale dans un contexte de numérisation accélérée de faciliter un accès effectif aux droits ?
  • La question du non-recours et de l’accès aux droits : où en est-on et quels progrès restent à faire, en particulier pour les jeunes ?
  • Discrimination positive, universalité ou « universalisme proportionné » : comment définir les droits sociaux pour qu’ils soient effectifs et non stigmatisants ?

 

Après-midi : Citoyenneté sociale et « empowerment » : des questions pour les jeunes et pour toutes les générations ?

  • Connaissance et adhésion des jeunes au système de protection sociale : quels progrès restent à faire et comment ?
  • Comment assurer une meilleure représentation des jeunes dans le débat social ?
  • Les dispositifs d’insertion et de prévention qui leur sont proposés prennent-il suffisamment en compte les souhaits et la « parole » des jeunes au plan local ?

SESSION 10 - JEUDI 17 NOVEMBRE 2022

Session 10 – Clôture du cycle

Jeudi 17 novembre 2022

Matin- Restitution du voyage d’études

  • Travaux de synthèse des auditeurs sur les apports du voyage d’études
  • Débat avec un intervenant extérieur autour de ces enseignements

 Remise des diplômes

 

Après-midi – : La prise en compte des enjeux environnementaux dans les politiques sanitaires et sociales : quelles pistes pour concilier prévention et prise en compte des jeunes générations ?

 Tables rondes :

  • L’évolution des modèles de développement économique et social
  • L’environnement dans les politiques de santé et de protection sociale
  • La mobilisation des jeunes pour l’environnement et le développement durable : une nouvelle « citoyenneté sociale » ?

Conclusion avec Thierry Beaudet (président du CESE, parrain de la promotion)